Comment utiliser la consolidation des comptes pour analyser le groupe d'entreprises?

La consolidation des comptes est une méthode comptable qui permet aux entreprises de regrouper leurs données financières afin d'analyser l'activité du groupe dans son ensemble. Si votre activité professionnelle se développe et que vous êtes amenés à prendre le contrôle de plusieurs filiales, la consolidation des comptes peut vous aider à obtenir une vision globale sur votre situation financière et patrimoniale. Dans cet article, nous allons examiner en quoi la consolidation des comptes peut vous aider à analyser le groupe d’entreprises dont vous êtes responsable et comment s’assurer qu’elle soit effectuée correctement.

La consolidation des comptes est une méthode comptable qui permet aux entreprises de regrouper leurs données financières afin d'analyser l'activité du groupe dans son ensemble. Si votre activité professionnelle se développe et que vous êtes amenés à prendre le contrôle de plusieurs filiales, la consolidation des comptes peut vous aider à obtenir une vision globale sur votre situation financière et patrimoniale. Dans cet article, nous allons examiner en quoi la consolidation des comptes peut vous aider à analyser le groupe d’entreprises dont vous êtes responsable et comment s’assurer qu’elle soit effectuée correctement.

Sujet a lire : Maîtriser la gouvernance d'entreprise pour accroître la performance de votre entreprise

Comprendre la consolidation des comptes

La consolidation des comptes est une méthode d'agrégation comptable qui permet de regrouper les informations financières et patrimoniales du groupe d'entreprises relatif au degré de contrôle de l'une sur l'autre. La consolidation des comptes a pour but de permettre d’avoir une vision globale sur leur situation financière et patrimoniale.

Si votre activité professionnelle se développe, vous pouvez être amené à prendre le contrôle de plusieurs filiales. Dans ce cas, il devient nécessaire de consolider ses comptes pour obtenir un tableau global qui intègre les données financières et patrimoniales de chacune des entreprises afin d’analyser l’activité du groupe dans son ensemble.

Avez-vous vu cela : Assurance pour crédit professionnel : de quoi s'agit-il exactement ?

Définition de la consolidation des comptes

La consolidation des comptes consiste pour une société possédant des filiales à mettre en commun ses données financières afin d’obtenir un compte consolidé présentant le résultat et le bilan global du groupe d'entreprises (y compris les filiales). Les actifs, passifs et capitaux propres d’une ou plusieurs entités juridiques distinctes peuvent être regroupés, ainsi que tout autre poste figurant dans leur bilan, pour former un ensemble unique.

Pourquoi la consolidation des comptes est-elle importante pour les groupes d'entreprises?

La consolidation des comptes est indispensable car elle fournit aux dirigeants et actionnaires une représentation exacte de la situation financière et patrimoniale globale de leur groupe. Elle évite notamment que l’on sous-estime ou surestime certaines parties du bilan ou encore que certains postes ne soient pas considérés comme faisant partie intégrante du groupe (par exemple parce qu’ils sont portés par une entité différente).

La consolidation permet également d'envisager les opérations engagées par l'ensemble des entités individuelles qui composent le groupe et non uniquement par l'entité mère.

Les différents types de consolidation des comptes

Il existe trois méthodes principales pour réaliser la consolidation des comptes :

La société mère contrôlant 100% de certaines filiales obtient alors une vision claire sur la situation patrimoniale et financière globale.

Mise en équivalence

Avec cette méthode comptable, les informations financières et patrimoniales des filiales ne sont pas intégrées à celles de la société mère mais elles restent individuellement identifiables. Cette mise en équivalence se fait directement sur le poste concerné par une mention particulière («Equity infil» ou «Non-controlling interest») et repose essentiellement sur le principe qu’elle n’aura pas d’influence notable sur le résultat et/ou le bilan global du groupe.

Intégration proportionnelle

Cette méthode vise à garantir que chaque actionnaire recevra sa part juste du résultat du groupe consolidant, peu importe son influence au sein du groupe. En effet, elle prend en compte le pourcentage effectif de droit de vote que détient chaque actionnaire pour chaque poste présentant un intérêt particulier (capital actuel, passif).

Lorsqu’un actionnaire n’a pas un droit de vote exclusif (contrôle exclusif), l’influence possible est appréhendée «en fonction », avec la mise en place d’une note complète où figurent lesmontants observés pour chaque entité (mère et filiales).

Comment réaliser la consolidation des comptes ?

Pour réaliser la consolidation des comptes, il y a plusieurs étapes à suivre :

  • Identifier les entreprises incluses dans le périmètre de consolidation ;
  • Recueillir toutes les informations nécessaires à la consolidation ;
  • Calculer les ratios et présenter les états financiers consolidés (et non consolidés).

Les étapes de la consolidation des comptes

Après avoir identifié les entités qui composent le groupe et les postes à prendre en compte pour la consolidation, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre d'opérations arithmétiques pour arriver à obtenir les résultats attendus :

  • Tout d'abord, il faut soustraire le capital des conjoints de l'actif total consolidant ;
  • Ensuite, on calcule les coûts liés aux relations entre actionnaires ;
  • Enfin, il faut établir un bilan consolidé et réaliser un compte résultat.

Les informations nécessaires pour réaliser la consolidation des comptes

Pour mettre en place une méthode de consolidation des comptes efficiente, il est essentiel de disposer des informations financières exactes et complètes afin que le processus soit réalisé correctement et précisément. Il convient donc de recueillir toutes les informations nécessaires au préalable, en identifiant notamment :

  • les actifs et passifs totaux des sociétés individuelles ;
  • le capital propre ;
  • les ratios de droit de vote (pour intégration proportionnelle) ;
  • la structure financière globale du groupe (fonds communs, dette interne correlée).

Les avantages et les inconvénients de chaque méthode de consolidation des comptes

Chaque méthode présente ses avantages et ses inconvénients. L’intégration globale permet une vision claire sur la situation financière et patrimoniale du groupe mais peut parfois être erronée si le respect des seuils requis n’est pas effectué.

La mise en équivalence offre quant à elle plusieurs solutions pour moduler le bilan consolidé selon le contrôle exercé par chacun des membres du groupe tandis que l’intégration proportionnelle permet d’accorder une attention particulière au cas par cas.