Comment bien choisir un contrat d’assurance-vie en 3 étapes ?

Si vous êtes à la recherche d’un contrat d’assurance-vie qui vous correspond, sachez que choisir le meilleur n’est pas toujours une tâche facile, car il existe une grande variété sur le marché de l’assurance. Mais comment faire le bon choix parmi les nombreuses offres ? Pour ce faire, vous devez prendre en compte minutieusement plusieurs critères afin de trouver ce qui correspond le mieux à votre profil et à vos attentes. Découvrez toutes les informations nécessaires à propos du type de contrat d’assurance-vie et des nombreux points qui doivent être examinés. 

La compréhension d’un contrat d’assurance-vie

Vous devez savoir que l’organisme qui vous propose un contrat d’assurance-vie doit généralement vous fournir un certain nombre de documents précontractuels permettant de bien comprendre le fonctionnement du contrat. Lisez bien le contrat avant toute chose. Pour faire une vérification sur les caractéristiques de votre contrat d’assurance-vie, vous devez examiner ces quelques points essentiels :

Avez-vous vu cela : Comment choisir le meilleur espace de coworking à Bordeaux ?

  • Les systèmes de versement,
  • La disponibilité de l’épargne,
  • La gamme de supports d’investissement,
  • La désignation des bénéficiaires en cas de décès,
  • La fiscalité applicable,
  • Les frais de gestion…

Votre assureur doit transmettre toutes ces informations qui constituent la notice d’information du contrat d’assurance-vie. Vous trouverez quelques conseils pour bien choisir son assurance vie de manière efficace dans cet article.

L’évaluation des performances du contrat d’assurance-vie

Les contrats d’assurance-vie multisupports vous permettent d’investir sur différents types de supports. Avant d’approuver votre contrat, vous devez comparer les performances des supports que l’organisme vous propose.

A lire aussi : Le taux d’emprunt dans une banque française : comment s’applique-t-il ?

Les contrats d’assurance-vie multisupports comportent deux volets d’investissement : le fonds en euros, géré par un assureur ou une société de gestion garantissant le capital initial, et le volet en unités de compte qui, lui, n’assure pas le capital investi.

Pour le support en euros, privilégiez ceux qui proposent des rendements réguliers supérieurs à la moyenne du marché. Assurez-vous également de veiller à la comparaison des taux de rendement nets, c’est-à-dire après application des frais de gestion du contrat.

Concernant les supports en unités de compte, leur comparaison semble un peu plus difficile, car leur valeur varie constamment en fonction de la situation des marchés financiers.

La vérification du montant des frais du contrat

Lorsque vous réalisez certaines opérations sur un contrat d’assurance-vie, des frais peuvent vous être facturés. Les frais d’entrée ou sur versements s’appliquent à chaque versement sur le contrat, influençant plus ou moins le rendement. Parfois, des frais d’adhésion perçus uniquement à l’ouverture du contrat peuvent s’ajouter. En revanche, les frais de gestion, prélevés annuellement, impactent directement la performance du contrat et sont déduits du montant de votre investissement. Il y a aussi les frais d’arbitrage, qui correspondent généralement à un pourcentage de la somme transférée d’un support à un autre ou lors d’un changement d’unités de compte. Vous devez vérifier si ces frais sont limités ou non, et si vous bénéficiez d’arbitrages gratuits. Enfin, des frais de sortie peuvent s’appliquer lors d’une cession d’actifs du contrat d’assurance-vie.

Avant de vous engager, identifiez ces différents frais dans la notice d’information du contrat d’assurance-vie et leurs conditions d’application, car ils peuvent se cumuler.