Quelle méthode d’apprentissage suivre avec le digital learning ?

Le digital learning est défini comme étant une pratique qui repose sur l’usage de nouveaux outils. L’objectif est de pouvoir se former d’une autre manière, surtout en distanciel. Il est tout à fait possible de suivre une formation mixte si c’est ce qui vous convient le mieux. Il est important de bien choisir la méthode d’apprentissage qui convient à chacun.

Les avantages à tirer avec le digital learning

Les avantages du digital learning sont nombreux comme la flexibilité. Les impétrants peuvent en effet suivre des cours en fonction de leur rythme. Il suffit de choisir le format qui convient à chacun et de programmer l’emploi du temps avec les formateurs.

Avez-vous vu cela : Société de production audiovisuelle : compétences, services, expérience

Les cours sont d’ailleurs plus faciles à accéder peu importe la situation ainsi que le profil de l’utilisateur. Ce dernier peut obtenir rapidement les informations dont il a besoin avant et en cours de formation. L’interactivité est un autre privilège à ne pas ignorer avec le digital learning. En effet, les apprenants peuvent communiquer facilement avec les formateurs sans rencontrer le moindre obstacle.

Une formation avec le digital learning peut être personnalisé facilement comme le cas sur Formaworld. Ainsi, il est possible de créer des parcours pédagogiques sur mesure pour répondre aux réels besoins de chaque apprenant. Il est par exemple possible d’ajouter des modules précis en fonction du niveau.

Avez-vous vu cela : Mener à bien un projet de construction : pourquoi faire appel à une entreprise BIM ?

Les méthodes et types d’apprentissage disponible avec le digital learning

Différentes possibilités s’offrent aux apprenants en digitale comme les suivants :

  • L’adaptive learning qui permet d’adapter facilement les parcours de montée en compétences avec les besoins de chacun.
  • L’intelligence artificielle pour suivre une formation personnalisée après l’analyse des informations sur un apprenant.
  • La classe virtuelle qui permet de réaliser une simulation en ligne d’une classe réelle. 
  • Le micro learning qui consiste à diviser les contenus en petites unités afin de faciliter leur assimilation.
  • Le mobile learning qui consiste à faciliter l’accès aux formations avec un smartphone ou une tablette.
  • Le MOOC qui accessible à tous avec de nombreux formats pédagogiques proposés y compris des présentations en ligne.
  • Le serious game qui est inspiré des codes de jeux vidéo pour favoriser la qualité de l’apprentissage.
  • Le social learning qui repose sur les interactions digitales entre toutes les parties prenantes à une formation.
  • Le SPOOC qui permet à de petits groupes d’apprenants autour d’un seul formateur pendant chaque session.
  • Le webinaire qui permet d’avoir une meilleure vision d’un sujet. L’interactivité est parfaite avec cette méthode.

Quelques exemples de l’utilisation réussis du digital learning

Certains responsables d’entreprise ont déjà opté pour l’utilisation du mobile learning dans un parcours d’onboarding. Cela consiste par exemple à mieux découvrir l’établissement à travers un escape game. Cette pratique permet en même temps de renforcer les liens entre les salariés. Ces derniers en sauront aussi plus sur les différents métiers au sein de la société ainsi que le cadre de travail.

Un autre exemple concret est l’amélioration des compétences à travers la gamification. Cette option est plus efficace pour accompagner les nouveaux travailleurs pendant leur période d’intégration. Les activités garantissent des expériences ludiques et engageantes. Les recrues développent normalement un sentiment d’évolution et de progression dès leur arrivée au sein de l’établissement.

Enfin, il est possible de maintenir les savoirs des collaborateurs à l’aide du micro learning. Ce type de formation peut durer quelques mois tout en offrant un accompagnement complet pour chaque participant.